Qualifiée pour the Evian Championship

Interview après ma qualification pour the Evian Championship

Quels étaient tes objectifs?

Pour ce tournoi, mes objectifs étaient surtout des objectifs liés à mon état d’esprit : Deux places pour 28 joueuses avec, dans le champ, des joueuses ayant déjà fait leurs preuves telles que Sophie Giquel et Caroline Afonso…
Il me fallait rester centrer sur moi-même: mon jeu, ma concentration, mes drives, mes putts, mon carnet de parcours. Le reste devait faire partie du décor.
Après mon score du 1er tour. Je me suis mis en tête que je pouvais réussir le défi de terminer au pire 2ème. Je m’étais prouvée que je pouvais scorer 1 fois sur ce parcours
alors pourquoi ne pas y arriver une deuxième fois ?

Quelle a été ta stratégie sur ce parcours?

Comme depuis un petit moment, ma stratégie est très simple: basée sur de l’attaque ou de la défense suivant la configuration des trous, je m’adapte à la situation des obstacles.
Ma seule contrainte est de me retrouver à une distance que je sais gérer pour mon deuxième coup. Parfois il y a des mises en jeu qu’on a « un peu moins dans l’œil ».
Dans ce cas je regarde de quel côté je peux « lâcher » mon coup.
Puis, je suis offensive sur les trous qui le permettent. Certains par 5. Exemple à Evian le 13; le 9; et le 15.
Sur les pars 3 d’Evian je joue plutôt « safe ». Ils sont longs pour la plupart ou bien le green est entouré comme il faut: bunkers, obstacles d’eau…
Alors il faut savoir être sage sur certains trous et attaquer sur d’autres. Je pense que c’est aussi comme cela que l’on créer une bonne partie.

Comment te sentais-tu pendant ton échauffement et au départ du 1?

Depuis ma mauvaise expérience au grand prix Schweppes, je gère mes échauffements un peu plus sereinement.
Explications: le 2ème jour au grand prix Schweppes je me levais d’une mauvaise nuit. J’étais alors mal réveillée et très stressée parce que je n’avais pas bien dormi.
Le stress crée en moi de la tension. Cette tension s’est traduite par de mauvais coups tapés à l’échauffement. Par conséquent, je suis arrivée au départ du 1 avec une perte d’énergie énorme
et un état d’esprit très pessimiste.
Depuis ce jour, j’essaye d’accepter les mauvais coups à l’échauffement, même si c’est pas toujours évident!
Le stress crée en moi un état de bien être car il envoie à mon cerveau des ondes positives comme si à ce moment là mon corps disait à ma tête : « c’est bon je suis prête »
Ensuite sur le parcours je vis tout: l’envie de réussir; la pression; la joie; le doute; la passion; l’enthousiasme; la déception (rare); la puissance; la faiblesse; la facilité; la peur; l’angoisse; l’engouement… Et j’en oublie mais je pourrais continuer encore et encore.
Le plus important c’est qu’au départ du 1 je dois être stressée !!

Comment as-tu géré ta concentration sur ce tournoi?

Pour gérer ma concentration il me faut plusieurs choses:

  • mon carnet pour :
    Rester dans le présent quel coup j’ai à taper, quel coup je veux taper ensuite, quelle est la pente sur le putt, qu’est ce que j’ai tapé hier…
    Où se trouve le drapeau sur le Green … Toutes ces infos me sont essentielles pour rester lucide à tout moment.
  • mon cadet pour :
    Me rassurer. En effet j’ai besoin d’être rassurée en permanence. Est ce que c’est le bon club?
    Est ce que c’est la bonne ligne? Je serai pas courte, trop longue?… Toujours besoin d’être rassurée !!!
    Mon cadet aussi pour penser à autre chose. En effet une partie de golf est longue et j’ai parfois besoin de parler d’autre chose.
  • ma bouteille d’eau pour :
    M’hydrater bien entendu… Avec le stress le cœur s’emballe un peu et l’adrénaline grimpe.  Le corps a besoin alors d’être encore plus hydraté!!
  • et un bon bol d’air pour :
    Chasser la tension : je respire très profondément et avant de taper je souffle un bon coup sec et c’est parti!!

Quelles sont tes impressions ?

Petite (en 2005),  je suis venue voir l’Evian masters et je me disais: « moi aussi un jour, je jouerai l’Evian masters » mais j’étais loin de m’imaginer que cela m’arriverait si vite…
Entre temps je me suis intéressée aux citations des gens qui ont marqués l’histoire.. Et Saint Exupéry a dit:  » Fais de ta vie un rêve, de ce rêve une réalité »
Grâce au golf, ce rêve de petite fille j’en ai fait une réalité !

Laisser un commentaire

captcha *